Vos cookies sont désactivés. Veuillez activer vos cookies pour enregistrer vos préférences.

Nous utilisons des cookies pour optimiser l'expérience utilisateur, offrir des informations personnalisées et permettre le partage sur les réseaux sociaux. L'accord que vous donnez en cliquant sur 'D'accord' est valable pour tous les sites web d'AG Insurance. Consultez également notre politique en matière de cookies ainsi que notre déclaration en matière de confidentialité.

Un collaborateur bénéficiant du trajet de réintégration « Return To Work ».

Publié le 30-09-2021

PARTAGEZ

« Return To Work », une success story

​​​​​​​​

Depuis quatre ans, vous pouvez opter pour l’assurance Income Care accompagnée du trajet Return To Work. La crise du COVID 19 a engendré beaucoup de stress, et certains appréhendent le retour physique au travail. Quel est le bilan du trajet Return To Work après quatre ans ? L’année 2020 a-t-elle eu un impact sur les trajets   ? Rencontrez également notre nouveau partenaire de soins CITES : la Clinique du Stress et du Travail.​

​​​​​​​
Les travailleurs souffrant d’une affection liée au stress ont besoin de soins spécialisés. Aujourd’hui, ces soins sont fractionnés et les délais d’attente sont longs. C’est pourquoi, AG propose un trajet de soins proactif et sur mesure.
 
Le trajet « Return To Work » est une approche ciblée afin d’aider vos collaborateurs souffrant d’une affection liée au stress (par ex. un burn-out) à reprendre le travail en pleine santé. Ce service fait partie intégrante de notre offre Income Care depuis 2017.

Par ailleurs, notre trajet de soins est complémentaire à la législation sur la réintégration. En effet, la loi fait l’impasse sur deux éléments essentiels pour les affections liées au stress, à savoir le traitement et la rapidité. Avec ce trajet de soins, AG souhaite pallier ce manque.

Suivant la déclaration d’absence, la mise en place du trajet peut prendre entre 1 à 3 mois, et la durée moyenne d’un trajet est de 5 mois. Ce service est offert sur base volontaire. En d’autres termes, votre collaborateur recevra toujours l’offre mais il pourra à tout moment accepter ou refuser de participer à ce trajet de réintégration. Afin d’obtenir rapidement un accès au trajet, votre collaborateur doit envoyer tous les documents nécessaires à AG, dans les 30 jours après la déclaration d’incapacité de travail. 


Quel est le bilan après 4 ans ?

Pour Bram Smolenaers, Head of Market & Product Development Health Care chez AG :
« Depuis sa création en  2017, notre trajet de réintégration a connu un franc succès »​.​ Le nombre de trajets double chaque année, avec un total de 3098 trajets en 4 ans. Ce résultat est également lié à l’intérêt croissant pour l’assurance revenu garanti Income Care.

L’année 2020 marquée par la crise du coronavirus a-t-elle eu un impact sur les trajets ?
Cette année 2020 a été différente par rapport aux années précédentes à cause de la crise du coronavirus.

Tout d’abord, nos partenaires ont dû s’adapter à la distanciation sociale. Ils sont passés d’un contact direct avec le patient à un contact virtuel ou une combinaison des deux (contact en face à face et contact virtuel). De plus, dans certains cas, la phase de réintégration du trajet est devenue plus  longue (par ex. avec le télétravail, certains employés avaient plus de difficultés à organiser un retour au travail). Malgré les difficultés rencontrées lors de l’année 2020, nos partenaires ont assuré un suivi de qualité. 

Ensuite, l’accompagnement des patients en incapacité de travail est devenu plus complexe, notamment à cause de l’augmentation du nombre de personnes luttant contre des troubles mentaux comme l’anxiété. Les raisons des incapacités de travail n’étaient donc pas seulement des troubles du stress liés au travail. 

Et enfin, malgré l’augmentation de cas plus graves et la situation de confinement et de distanciation sociale, les résultats restent stables. En effet, 70 % des trajets terminés sont un succès et un travailleur absent pour une longue durée à la suite d’une affection liée au stress reprend le travail après 6 à 8 mois. C’est une belle victoire sachant que sans trajet de réintégration, 50 % des personnes absentes en raison d’une affection psychique n’avaient toujours pas repris le travail après 2 ans.

Nouveau partenaire : le CITES, la Clinique du Stress et du Travail 

Depuis le lancement du trajet Return To Work, nous travaillons avec trois partenaires de soins spécialisés : Le Centre de Résilience, Le Centre médical de Ternat et Workplace Options. En 2020, nous avons élargi notre offre en commençant à travailler avec un nouveau partenaire :  La Clinique du Stress et du Travail à Liège (CITES). 

Le CITES est un centre de prévention intercommunal des affections psychiques liées au stress comme le burn-out… Depuis 25 ans, ils mettent en place des interventions individuelles, collectives et de prévention des problématiques liées au stress et aux risques psychosociaux au travail. Le parcours se déroule principalement à Liège et l’employé peut le suivre en français.

Quelques témoignages 

Curieux de connaitre l’avis d’autres responsables de ressources humaines ? Visionnez leur témoignages sur le trajet de réintégration.​​  

Vous souhaitez en savoir plus sur « Return To Work »​ ?




L’assurance revenu garanti, un incontournable pour vos employés 

Nous avons vu précédemment que le succès du trajet de réintégration « Return to Work » était étroitement lié à l’intérêt toujours plus important pour l’assurance revenu garanti. En effet, l’enquête menée par la Vlerick Business School et AG a démontré que les travailleurs considèrent l’assurance revenu garanti comme un incontournable dans leurs avantages extralégaux. Effectivement, plus de 90 % des travailleurs souhaiteraient que leur employeur intègre l’assurance revenu garanti dans leur package salarial. 

Vous souhaitez en savoir plus ? Faites le quiz sur l’incapacité de travail et téléchargez le rapport complet de l’étude​.​