Quelle est la stratégie d'AG Insurance en Branche 21 ? - AG Employee Benefits

Vos cookies sont désactivés. Veuillez activer vos cookies pour enregistrer vos préférences.

Nous utilisons des cookies pour optimiser l'expérience utilisateur, offrir des informations personnalisées et permettre le partage sur les réseaux sociaux. L'accord que vous donnez en cliquant sur 'D'accord' est valable pour tous les sites web d'AG Insurance. Consultez également notre politique en matière de cookies ainsi que notre déclaration en matière de confidentialité.

Wim-vermeir-interview

Publié le 02-03-2018

PARTAGEZ

Interview Wim Vermeir, CIO Ageas & AG Insurance

Wim Vermeir : « Notre atout en branche 21, investir sur le long terme et diversifier »

Quand on est à la recherche d'un rendement garanti, la branche 21 trouve naturellement sa place dans un panier d'investissement sûr. Mais quelle est, dans ce contexte, la stratégie d’investissement d’AG Insurance, l’un des acteurs les plus importants de ce marché en Belgique ? Pour le savoir, nous avons rencontré Wim Vermeir, CIO Ageas & AG Insurance.


Wim Vermeir :
« Tout d’abord, il faut préciser que les assurances de groupe en branche 21 bénéficient d’un rendement garanti par l’assureur. Quels que soient les résultats des investissements, l’assureur s’engage donc à long terme sur une obligation de résultats. Les primes payées par les employeurs et/ou les affiliés, capitalisées au taux d’intérêt garanti par AG Insurance, constituent un capital qui sera payé à la pension. »


De quelle manière AG Insurance couvre-t-elle le taux d’intérêt garanti ?

« D'une part, en investissant dans des actifs à revenu fixe (obligations avec une haute qualité de crédit).
Nous investissons 63 % en obligations d'État, 8 % en obligations d'entreprises et 8 % en prêts. Ces placements constituent le cœur de notre portefeuille du fonds général AG Employee Benefits, qui comprend les produits de la branche 21 à rendement garanti. Au 31/12/2017, notre portefeuille de placements se composait comme suit :

 portefeuilleFR.jpg

D'autre part, nous veillons à ce que les revenus de nos placements couvrent nos dépenses de pension au cours des 30 à 40 prochaines années. C’est ce que nous appelons le cashflow matching. Ainsi, tous les engagements en termes de taux que nous avons pris par le passé (4,75 %, 3,25 %,...) sont couverts. Et nous harmonisons les taux d'intérêt garantis aux réalités des marchés financiers, afin de respecter ce cashflow matching. »

cashflowFR.jpg
 
Cette solution n’impacte pas nos engagements en cours et n’exige pas de liquidité intermédiaire.



L’avantage d’un assureur en branche 21 est de pouvoir investir sur le long terme ?

« Le financement de nos contrats est en effet très stable. En d'autres termes, nous pouvons investir dans des actifs illiquides où nos fonds sont bloqués. Nos investissements dans les obligations d'État en sont un bon exemple, car nous n'avons pas besoin de liquidités intermédiaires grâce au cashflow matching. Ceci reste le cœur de notre portefeuille. Il y a aussi des projets et des prêts qui comportent à peu près le même risque que les obligations d’État, mais qui ne peuvent pas être vendus avant l’échéance (ou de manière très limitée), de sorte que vous obtenez un rendement plus élevé. Ici aussi, nous investissons dans une moindre mesure. »


Un exemple ?

« Les prêts directs liés aux États constituent une alternative intéressante aux obligations d'État. En accordant des prêts aux communes néerlandaises, nous pouvons obtenir un rendement deux fois plus élevé que celui des obligations d'État néerlandaises. Aux Pays-Bas, le gouvernement intervient presque automatiquement lorsqu'une commune est en difficulté et offre une aide financière en cas de faillite. Nous nous approchons donc du niveau de risque garanti par le gouvernement et nous obtenons un rendement deux fois plus élevé. Par ailleurs, nous diversifions également notre portefeuille en prêtant à des projets du nord, du centre et du sud du pays, tout en bénéficiant de la garantie des régions. Grâce à ce mix, nous créons en quelque sorte notre propre OLO belge, mais avec un rendement supérieur d'au moins 0,5 %. »


Comment générons-nous du rendement supplémentaire ?

« Nous investissons principalement en obligations, mais aussi dans d'autres classes d'actifs tels que les actions, l'immobilier, les prêts et les projets d'infrastructure. La diversité de notre portefeuille nous permet de générer un rendement supplémentaire qui est distribué à nos clients sous forme de participation bénéficiaire. Grâce à cette politique d'investissement, AG Insurance a permis à ses clients de bénéficier d'excellents rendements dans un passé récent, comme le montre le tableau ci-dessous :

rendementAGfr.jpg

 

En pratique, quels sont ces projets d’infrastructure ?

« On parle de projets d’infrastructures (auto-) routières, ferroviaires, de lignes de tramways, de voies navigables, ponts, tunnels, etc. Nous sommes dans le domaine des ‘PPP’, les partenariats public-privé. L’État souhaitant diversifier ses risques demande à un partenaire privé de construire un bâtiment et de le lui financer sur une très longue période. Or, construire, c’est le métier d’AG Real Estate (filiale à 100 % d’AG Insurance). Financer à long terme est notre ‘nouveau métier’. C’est effectivement une combinaison de ces deux activités qu’AG Real Estate développe en se concentrant sur des projets immobiliers en ligne avec son expertise. »



Un mot sur les projets d’infrastructure en cours ?

« Dans un passé récent, nous avons remporté le marché Scholen van morgen. Il s’agit de la construction de 165 nouvelles écoles en Flandre. Soixante-cinq personnes travaillent actuellement chez nous en étroite collaboration avec les pouvoirs locaux pour définir les particularités de chaque école, en dresser les plans, introduire et obtenir les permis, faire des appels d’offre, suivre les chantiers et après construction assurer l’entretien des bâtiments pendant 30 ans. »

  projetFR.jpg

Ces projets sont-ils aussi porteurs de rendements supplémentaires ?

« Les projets de construction de logements sociaux avec garantie des gouvernements et des régions, génèrent en effet, par leur complexité accrue, un rendement supplémentaire. Sans compter les indemnités de mise à disposition, qui sont couvertes par les autorités et ne dépendent pas de la réussite du projet. Grâce à AG Real Estate, nous détenons également une part de 16 % en immobilier, une solution alternative aux actions classiques, sans les fortes fluctuations des marchés des actions. Là encore, nous avons l'intention d'investir dans notre notre fixed income (investissement en vue d'obtenir des revenus fixes) et dans des emprunts plus spécialisés, avec un rendement comparable à celui des obligations d'État et des obligations d’entreprises de haute qualité. »


S’agit-il d’une nouvelle philosophie ?

« Effectivement. Nous n'achetons plus ce que tout le monde peut trouver sur le marché, car nous perdrions alors l'avantage d'investir à plus long terme. Notre stratégie en branche 21 se concentre désormais sur la sécurité en investissant majoritairement dans des obligations d'Etat, d’une part et, d’autre part, en augmentant les rendements grâce à une illiquidité limitée. »


Comment les clients peuvent-ils maintenant profiter concrètement du rendement supplémentaire créé par la politique d'investissement d'AG Insurance ?

« Pour 2017, AG Insurance peut de nouveau être fière des excellents résultats des contrats de la branche 21, avec un rendement total net d'au moins 2,50 % (1). Pour les deux prochaines années, nous pouvons déjà annoncer un rendement total net minimum. Cette politique, que nous poursuivons depuis 2013, comporte un message fort pour les employeurs et leurs employés. Au cours des dernières années, grâce à notre politique unique de partage des bénéfices, nous avons pu offrir à nos clients un rendement nettement supérieur au minimum garanti. »

(1) Pour les plans avec garantie sur réserves. Rendement total = rendement garanti + participation bénéficiaire.