spacer.gif
Augmentation salariale ou assurance de groupe?

 

Exemple chiffré :

 

Pierre, votre collaborateur, a 35 ans et gagne 28.424 EUR par an (salaire brut de référence : 2.200 EUR x 12,92). Vous décidez de lui donner une augmentation de salaire mensuelle brute de 100 EUR (qui vous coûte 135 EUR). Si vous investissez la même somme dans Pension@work, Pierre sera nettement plus avantagé. La preuve :

 



Avec un même investissement (135 EUR) pour vous, l'avantage net pour Pierre est près de trois fois plus important avec Pension@work (119,39 EUR contre 43,72 EUR) !


Quel capital Pierre aura-t-il constitué à l'âge de la pension ?

 



Pour obtenir un capital net équivalent à l'âge de la pension, soit 64.550,30 EUR, Pierre devrait placer son augmentation nette de salaire à un taux annuel net de 8,30 %.

 



Ce montant est basé sur le salaire de référence d’un collaborateur âgé de 35 ans, soit 28.424,00 EUR (12,92 x 2.200 EUR). Une augmentation de 100 EUR du salaire mensuel correspond à 92,88 EUR d’augmentation du salaire mensuel et du pécule de vacances : 100 x 12 = 92,88 x 12,92. Les frais professionnels sont calculés forfaitairement. L’augmentation de salaire tombe dans la tranche d’impôt des personnes physiques à 45 %. La taxe communale est estimée à 7 % et l’affilié est supposé rester actif jusqu’à 65 ans. La cotisation annuelle sur l’assurance de groupe est intégralement affectée à la garantie en cas de vie. Le total des frais sur l’assurance de groupe s’élève à 6 %. Cet exemple se base sur un taux de base de 3,25 % et sur une participation bénéficiaire annuelle nette de 0,75 %. La participation bénéficiaire n’est pas garantie et est déterminée chaque année en fonction des résultats du fonds « Top Life 99 ».