spacer.gif
Pension complémentaire

Aujourd'hui, l'avenir des retraites inquiète. Face au vieillissement de la population, l'actuel système de retraite fondé sur le principe de répartition (les pensions versées aux retraités sont financées par les cotisations sociales versées par les actifs) est incertain.

 

Heureusement, la pension légale n’est pas le seul moyen pour assurer son avenir financier.

 

Notre système de pension repose sur ce que l'on appelle les 3 piliers:

 

* Le premier pilier : la pension légale

 

* Le deuxième pilier : la pension extralégale constituée via l'activité professionnelle (par exemple, l'assurance de groupe que votre employeur a souscrite pour vous ou la Pension complémentaire libre pour indépendants).


Hier, l’assurance de groupe était un « extra » payé par les entreprises à leurs employés supérieurs et cadres.

 

Aujourd’hui, même si la loi relative aux pensions complémentaires du 28 avril 2003 (LPC) a généralisé la constitution d’un capital pension complémentaire, elle n’est pas un droit généralisé (contrairement au premier pilier).

 

C’est l’entreprise pour laquelle vous travaillez qui décide éventuellement de contracter pour vous et vos collègues une assurance de groupe.

 

* Le troisième pilier : la pension complémentaire individuelle avec avantages fiscaux ; accessible à chacun, elle est constituée via l'épargne-pension classique et l'épargne à long terme.